L’urgence exceptionnelle liée au Coronavirus a ramené au tout premier plan le sujet concernant la sécurité dans les cabinets dentaires, et plus généralement dans tous les milieux sanitaires. Nous aussi voulons aborder cet argument, en le répartissant dans plusieurs articles. Cette première intervention fait voir combien VITALI a toujours placé la prévention au centre de la conception. Dans le prochain, au programme d’ici quelques jours, nous verrons ce que nous suggérons de faire aux dentistes qui utilisent un fauteuil et des unités VITALI concernant la réouverture des cabinets après urgence. D’autres articles suivront, concernant toujours le sujet de l’assainissement, l’hygiène et la désinfection.

Une recherche qui a commencé il y a de nombreuses années

Il n’y a pas si longtemps depuis que le monde a appris que même dans un milieu « sûr » comme le cabinet dentaire on peut être contaminés par des virus tels que le VIH ou les hépatites B et C. De toute évidence, la première réaction a été de renforcer la prophylaxie, mais aussi parce que les professionnels du secteur se sont rendu compte que le risque, pour eux, est à l’ordre du jour. Mais entre temps il y a eu un développement important des connaissances cliniques au sujet de la transmission d’agents pathogènes viraux, bactériens et mycosiques. Nous aussi chez VITALI avons mis à profit ces connaissances.

À l’avant-garde en matière d’hygiène et de désinfection

Notre concept de prévention est très rigoureux, et commence à la source. Chaque partie de l’unité VITALI, externe ou interne, est conçue de manière à éviter toute accumulation de saleté et faciliter les opérations de nettoyage et de désinfection, aussi bien quotidiennes que périodiques. En effet, notre engagement consiste à fournir aux dentistes les meilleurs équipements possibles pour la protection de l’opérateur et du patient. Nous avons investi du temps et des ressources en matière de recherche et d’essais, et à la fin nous avons inventé deux dispositifs extrêmement sûrs pour la prévention des infections potentiellement transmissibles pendant l’utilisation de l’unité dentaire. Nombreux sont nos clients qui ont déjà adopté ces solutions et qui continuent à exercer un système de prévention très efficace. Nous parlons du Multiclean et du VDS.

disinfezione del riunito

Un dispositif médical à large spectre d’action

Multiclean est une solution désinfectante à base de chlorure de benzalkonium et de gluconate de chlorhexidine. La préparation est déjà prête à l’emploi, son parfum est agréable et elle représente la solution par excellence pour désinfecter, à chaque changement de patient, toutes les surfaces externes (tablette de l’opérateur, support-plateau, cuvette, fauteuil). Multiclean est un dispositif médical ayant un faible taux de toxicité, un large spectre d’action (contre les virus, les bactéries, champignons) et son agit rapidement. En outre, il garantit le bon état de toutes les surfaces sur lesquels il est appliqué.

Le dispositif de désinfection made in VITALI

L’autre solution est le VDS (Vitali Disinfection System), qui représente le fleuron de la prévention made in VITALI. Le VDS est un système de désinfection, qui peut être intégré lors de l’assemblage sur toutes les unités VITALI, grâce auquel on évite les contaminations du circuit d’eau et du champ opérationnel.

Voilà ce que fait le VDS en pratique:

  1. il traite l’eau du réseau aux rayons UV avant qu’elle soit utilisée dans l’unité, afin de garantir une réduction radicale d’une éventuelle teneur bactérienne;
  2. il désinfecte le circuit d’eau des instruments de travail avec Multiclean, réduisant ainsi les risques d’infection croisée;
  3. il permet d’utiliser pour toute intervention, à la place de l’eau du réseau, un liquide stérile (ou une solution physiologique). Le système comprend en outre un filtre stérilisant pour l’air comprimé entrant dans l’unité.
sanificazione dello studio odontoiatrico

Sécurité constamment sous contrôle

VSD est un système certifié, dont les paramètres sont surveillés constamment afin de garantir le bon fonctionnement et un maximum de sécurité pour les opérateurs et pour le patient. Étant donné l’importance primordiale que revêt aujourd’hui la prévention, nous recommandons d’effectuer le cycle de désinfection après chaque traitement et d’utiliser une solution physiologique à la place de l’eau du réseau.